ELEVAE

Une montagne, un terroir, un domaine, une histoire…
C’est de cet assemblage subtil qu’est né le rosé Elevae.


C’est au pied de la majestueuse Sainte-Victoire, à château Gassier, que les baies de Grenache, de Syrah et de Rolle cultivées en agriculture biologique ont été méticuleusement sélectionnées. C’est au cœur de la Provence de Cézanne, pendant 24 mois durant, que cette cuvée a été soigneusement élevée. C’est grâce à son délicat passage en demi-muid que son vieillissement se mesure en années.
Elevae est le résultat d’un travail passionné mené par le Château Gassier, sur les plus belles parcelles des 40ha de la propriété et uniquement pour les meilleurs millésimes.

Cette production confidentielle de 1500 bouteilles numérotées, ravira les tablées les plus exquises, pour le plus grand plaisir des convives.


946 Rosé

C’est à 946 mètres d’altitude que se situe la croix de Provence, élevée sur le point culminant du massif de la Sainte Victoire. L’élaboration du 946 rosé demande une vinification précise, basée sur un assemblage fin et délicat. Issus d’une sélection parcellaire, la Syrah et le Rolle donneront les notes exotiques et florales à assembler sur la partition. Le Grenache apportera l’amplitude et la rondeur mais l’oeuvre reste à écrire. 946 rosé, c’est l’assemblage minutieux de plusieurs bases de vins vinifiées séparément. Une partie des raisins est récoltée, vinifiée et élevée dans la plus pure expertise provençale, avec une maîtrise parfaite des températures, avec le froid comme élément essentiel de la conservation des arômes et de la fraîcheur. Une autre partie sera vinifiée et puis élevée durant plusieurs mois en demi muids de chênes autrichiens.

946 se mariera de la plus belle des manières avec une Côte de Boeuf de Galice Txogitxu maturée au sel rose de l’Himalaya ou encore avec un tartare de lieu au yuzu.

 

 
946 Blanc

946 se décline également en blanc. Élaborée autour des cépages Rolle et Ugni Blanc, cette cuvée bénéficie d’une attention toute particulière. Les vendanges sont réalisées de nuit et sont suivies d’un tri manuel. Après une courte macération pelliculaire, le moût a stabulé à froid (température < à 8°c) avant d’être séparé des bourbes (parties denses du jus). Cette cuvée confidentielle est fermentée et élevée en demi muid autrichien Stockinger. À la robe jaune et aux reflets d'émeraude, la cuvée 946 blanc offre des notes de fruits exotiques et de fruits jaunes et blancs. Elle convient parfaitement à notre gastronomie méridionale et invite le palais à se mêler à la fois de fraicheur et de finesse.

946 blanc se dégustera sur un Saint Pierre grillé ou encore du homard bleu aux champignons et à la truffe noire.


Le Pas du Moine

La lumière du soleil provençal, la brise du mistral, le chant des cigales, autant de sensations et d’images qui attendent le randonneur en Sainte-Victoire. La cuvée Le Pas du Moine s’inscrit dans ce paysage et fait référence au sentier autrefois emprunté par les moines. Le Pas du Moine est issu d’un assemblage de Syrah, Grenache, Cinsault et Rolle. Ce Côtes de Provence Sainte-Victoire provient d’un pressurage direct et d’une fermentation à basse température permettant de préserver les arômes des baies. Le Pas du Moine dévoile une robe litchi sur des notes de fruits de la passion et de pomelo chinois. Il offre une très belle longueur en bouche sur des arômes de fruits exotiques et de petits fruits rouges.

Le Pas du Moine est le compagnon idéal d’un tetaki de thon, de sushis ou encore d’un poulet tikkamassala.